Pourquoi avoir recours au flexitarisme ?

Pourquoi avoir recours au flexitarisme ?

Publié le 19 août 2019 | Le saviez-vous ?

Le flexitarisme est moins connu que le végétarisme. Pourtant, il commence à se répandre ! Savez-vous qu’il n’a été baptisé comme tel qu’en 2003, et ce, dans le dictionnaire américain ? Aussi est-il vaguement identifié comme étant un régime de transition vers le végétarisme. Pour en savoir davantage, poursuivez donc cette lecture !

En quoi consiste le régime flexitarien ?

Avec le flexitarisme, vous n’aurez nullement besoin de vous priver de certains aliments. En effet, tous types de nourritures sont permis, allant des céréales aux fruits, en passant par les produits laitiers, les matières grasses… Vous devez toutefois faire attention à la fréquence de consommation. Par exemple, vous devez commencer par limiter la quantité de viandes et poissons que vous mangez.

Certes, les poissons gras sont riches en oméga 3 ; ce dernier étant fait pour couvrir les besoins en lipides. Mais ce n’est pas une raison pour en manger beaucoup ! Une grande fréquence en consommation de poissons risque d’annuler leur effet protecteur. En effet, il protège contre diverses maladies, dont la plus connue : l’attaque cardiaque.

Quels avantages présente le flexitarisme ?

Mieux vaut prévenir que guérir. Ceux qui suivent un régime flexitarien ont différentes raisons de le faire : certains pensent à leur bien-être tandis que d’autres se soucient de l’environnement ; d’autres encore, veulent prévenir des maladies incurables telles que le cancer de la sphère digestive.

Économie au rendez-vous

Aussi le flexitarisme est-il facile à suivre. Comme vous l’aurez compris, votre consommation de viande et de poisson sera diminuée. La plupart du temps, vous aurez un régime qui semble végétarien. Or, vu le prix des viandes et poissons, une économie non négligeable sera au rendez-vous !

Le flexitarisme pour une transition optimale vers le végétarisme

En général, il a été constaté que lorsque l’on démarre régime flexitarien on devien, au fil du temps, végétariens ; et certains ne s’en rendent même pas compte ! Ce faisant, aucune sensation de manque ne sera présentera, la transition s’étant faite en douceur. Et au moment où l’on est sous régime flexitarien, on contribue déjà à préserver l’environnement. En effet, un impact positif est constaté au niveau de l’environnement lorsque l’on consomme moins de viande. Moins de gaz à effet de serre sera émis ; il a été constaté qu’un kilogramme de viande bovine est l’équivalent d’une émission de 27 kg de gaz carbonique. Imaginez donc ce que l’on pourrait faire en n’en mangeant plus du tout !

Bref, le flexitarisme est intéressant pour toutes personnes qui aspirent à devenir végétariennes. Cependant, qui que vous soyez, vous êtes toujours libre de suivre un tel régime, sachant qu’il présente plusieurs avantages, et ce, à tous les niveaux !

Découvrez nos autres articles

Apéro haricots verts sauce roquefort

Coupez votre pâte feuilletée en plusieurs tranches d’un centimètre.
Enroulez les haricots verts avec celle-ci.
Badigeonnez les avant de les enfourner pendant 10 min.
Pendant le temps de cuisson, versez dans une casserole la crème fraîche et le roquefort, salez et poivrez.  
Régalez-vous !….

Bagel aux haricots verts

Nettoyez et coupez le concombre en fines rondelles. Ciselez la ciboulette. Mélangez la crème fraîche et la ciboulette. Coupez en deux les bagels. Tartinez les bagels avec le mélange de crème fraîche….

Bol Italien

Coupez les tomates en tranches. Coupez la mozzarella en tranches. Ciselez le basilic. Dresser l’épeautre dans le bol
Rincez le maïs et les haricots rouges avant de les disposer. Mettez la tapenade ….