Comment bien recycler les déchets alimentaires ?

Comment bien recycler les déchets alimentaires ?

Publié le 01 juillet 2020 |Trucs & astuces

Nous produisons jusqu’à 20 kilos de déchets alimentaires par an. Or, beaucoup de ces déchets pourraient être réutilisés directement dans notre cuisine ou bénéficier d’ un processus de recyclage naturel. Il existe de nombreuses modalités et  astuces pour bien recycler les déchets alimentaires au quotidien.

Composter les déchets alimentaires

Afin d’alléger la quantité des déchets mis à la poubelle, vous pouvez investir dans un composteur.Un composteur  permet de recycler les épluchures et restes de fruits et légumes, les coquilles d’œufs, les sachets de thé, le marc de café avec le filtre, les restes de pain ou de pâtes. Ces déchets vont naturellement se décomposer et constitueront  un engrais naturel pour votre jardin. Vous pourrez bien entendu y intégrer les déchets végétaux du jardin lui même.

Posséder une basse-cour

Si vous avez une maison individuelle, adoptez des poules. Ces dernières sont friandes de nos déchets : les restes de fruits et légumes, de salade, d’œufs, les croûtes de fromage, le pain trempé, les coquilles d’huîtres broyées , les restes de plats cuisinés et même la charcuterie ! Par ailleurs, vous serez récompensés par de bons œufs. Les lapins sont aussi de petits compagnons utiles car ils raffolent du pain et des épluchures de carottes, des feuilles de salade, de haricots, de navets etc. Si vous connaissez des personnes qui possèdent des poules et des lapins, vous pouvez leur proposer certains restes comme la pain. Idem pour les propriétaires de moutons car ceux-ci sont gourmands.

Recycler certains restes et  déchets

On l’ignore souvent mais il est possible de cuisiner de nombreux résidus alimentaires: Ainsi, les restes de pain sont-ils réutilisables sous plusieurs formes : en chapelure en les émiettant pour faire de bons gratins ou en  pain perdu. 

Les légumes offrent de multiples possibilités: les fanes de carotte et de radis et les feuilles de poireaux peuvent être ajoutées aux soupes et bouillons afin de donner du goût. Les cosses de petits pois mixées peuvent aussi être intégrées aux soupes.        Les troncs de brocolis, finement tranchés, seront dégustés avec d’autres légumes en poêlée. Les feuilles de blettes et de betteraves peuvent être incorporées aux salades. Quant aux noyaux d’olives, ils parfumeront les plats. Même les épluchures de pommes de terre peuvent devenir des chips maison !

Pour préserver l’environnement et évitez le gaspillage alimentaire, adoptez ces nouvelles habitudes et osez de nouveaux  ingrédients dans vos recettes.

Découvrez nos autres articles

Pourquoi réduire notre consommation de viande?

Réduire la consommation de viande est une démarche bénéfique à la fois pour l’environnement et la santé. L’élevage intensif d’animaux, pour la production de viande dont la qualité n’est pas …